Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
associationmaintendue.over-blog.com

Pour un contrôle renforcé de l’Etat sur les établissements spécialisés...Je vous demande de le lire très attentivement..

1 Juillet 2015 , Rédigé par Main - Tendue

Pour un contrôle renforcé de l’Etat

 sur les établissements spécialisés

 

La prise en compte de l’avis des parents et des tuteurs dans la prise en charge des enfants, adolescents et adultes dans les établissements spécialisés est un élément incontournable pour garantir le bon fonctionnement d’un établissement. Elle permet d’agir et d’amplifier les efforts dans le domaine de la prévention des violences institutionnelles.

Un établissement spécialisé qui négligerait l’avis des parents et des tuteurs s’enfermerait progressivement sur lui-même en refusant de prendre en compte ce que les parents savent.

Nul ne peut nier le savoir acquis, sur le terrain, des parents.

Il peut paraître différent de celui des professionnels mais il est en fait complémentaire.

Certes, les parents ont tendance à raisonner à l’échelle de l’individuel, et c’est bien légitime, mais raisonner uniquement dans la globalité, pour le plus grand nombre, peut fausser le jugement d’une prise en charge qui doit être propre à chaque personne handicapée.

Les parents participent-ils vraiment à la vie des établissements ?

Avec tous les  retours des internautes qui nous écrivent sur ce sujet, nous pouvons affirmer que non.

Participer à la vie des établissements spécialisés, ce n’est pas faire uniquement un gâteau pour la fête de l’établissement ou de trouver des lots pour la tombola.

De fait, les parents auront tendance à se mettre à l’écart, à s’éloigner, à s’inquiéter.

Certes  les établissements  qui ne dialoguent pas avec les familles « gagnent » en tranquillité, bien contents de ne pas avoir « sur le dos » les parents parfois, reconnaissons-le, excessifs.

En se repliant sur eux-mêmes, ces établissements favorisent progressivement  les dysfonctionnements. La méfiance s’installera.

Un certain nombre d’«affaires » est apparu, ces derniers mois, dans la presse,ayant eu comme conséquence, d’une part, de faire une réputation fausse à l’ensemble des établissements spécialisés, et d’autre part, d’augmenter la culpabilité des parents qui laissent leurs enfants dans ces structures.

Le regard de l’entourage a été interrogateur.      

Tous les établissements sont-ils comme ceux montrés à la télévision ? Comment pouvez-vous laisser votre enfant ou adulte ainsi ?

Réputation fausse car la grande majorité des établissements fonctionnent correctement, voire de manière satisfaisante et que le personnel travaille avec sérieux et réflexions.

Cependant, nier aussi qu’un certain nombre d’établissements spécialisés pose ou a posé problème suite à des dysfonctionnements parfois importants et graves, ne serait pas objectif.

L‘Etat est quasi absent des établissements spécialisés ne menant pas de contrôles rigoureux et réguliers. Il faut vraiment que ce « qui ne va pas » soit important pour qu’il y ait une inspection.

 Et il en sera, longtemps, toujours ainsi.

La peur, le découragement, le manque important de places et la crainte de perdre son emploi pour les professionnels font que, dans ce domaine là, l’amélioration sera lente.

Alors qui d’autres que l’Etat et les collectivités peuvent intervenir préventivement pour aller vers la bientraitance.

Ce qui fait « tourner » les associations, c’est l’argent public.

 Le droit de regard est légitime et bénéfique.

 Légitime et bénéfique pour tous les professionnels qui,  dans leur très grande majorité, s’occupent de nos enfants et adultes avec beaucoup d’attention et de sérieux.

Légitime et bénéfique pour les parents qui pourraient croire un peu plus que les établissements spécialisés sont comme une seconde maison pour leur enfant ou adulte.

 

( Suite Fb § asso. Andephi - Merci beaucoup  ) Juillet 2015.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Main-tendue 06/07/2015 18:28

Je réponds au commentaire de l'intitulé ' maman '.. votre logique est en effet vrai, dans ce domaine.
Vous oubliez une chose très importante, LA CONFIANCE ' elle est primordiale au demeurant pour nos jeunes adultes, sans cela ils finiront par se replier sur eux même, alors c'est quoi être ADULTE ?? si nous leur donnons pas l'exemple.

stagiaires EPSM st Avé 05/07/2015 08:55

Nous ne sommes pas sur facebook, mais pourquoi pas.. bonne stratégie pour se faire connnaitre .. la vidéo montrant le travail d'un chien ' labrador ' envers un enfant handicapé est très émouvante.nous la diffuserons à certains de nos patients.. Merci encore à vous.

tes nieces 05/07/2015 08:50

Salut à notre petite Tata préférée...
Bien l'idée de partager sur facebook tes liens .nous en ferons de même avec nos ' amis '
vas-y Tata..

anonyme 05/07/2015 08:44

Voici un texte relatant un droit : je me permets de souligner ceci : Le droit de regard est légitime et bénéfique. Qu'en est-il vraiment ? Les parents sont très souvent considérés eux-même comme des handicapés , commençons déjà par le respect.

Une Maman 05/07/2015 00:02

Un contrôle renforcé sur les établissements spécialisés est d'une logique implacable pour éviter tout débordement.
Certains responsables d'établissements étant absents pour causes diverses et durées importants ne sont pas remplacés.
Par manque de pilote à bord la désorganisation s'accentue chaque professionnel est son propre chef .
Imaginez le résultat près d'adultes différents !....