l'ONU rend son verdict sur la politique de la France menée en faveur de personnes handicapées.

Publié le par Association ' Main - Tendue ' son but : être une force de propositions et de défense ... pour EUX.. comme pour NOUS.

l'ONU rend son verdict sur la politique  de la France menée en faveur de personnes handicapées.

Il dresse tout d'abord les   aspects positifs , 

 * l'interdiction des « punitions dans tous les contextes »,

la publication de données sur l'accessibilité des transports, le décret en faveur d'une république numérique , le droit de vote pour tous,

 Nomination de hauts fonctionnaires dédiés au handicap , l'adoption de différentes stratégies en faveur de l'emploi, de la santé sexuelle, des maladies rares ou des troubles du neurodéveloppement…

Jusque là tout allait bien ...et voici  le désastre ..les choses se gâtent sérieusement  !

18 pages de recommandations.. rien que ça !!

Les aspects positifs  ne tiennent que sur une demi-page, les 18  pages restantes .... 

Une longue liste de  recommandations  qui font écho aux critiques  acerbes et sans ménagements formulées par les membres du comité lors de l'audition d'août 2021. Elles concernent chacun des articles de la Convention, de 1 à 33, sur lesquels avait été minutieusement interrogée notre fameuse délégation.

 Le moins que l'on puisse dire c'est que ce rapport n'y va pas par le dos de la cuillère , déplorant en préambule « une législation et des politiques publiques fondées sur le modèle médical et des approches paternalistes du handicap », égratignant au passage notre loi de 2005 pourtant considérée comme un modèle du genre qui « met l'accent sur l'incapacité des personnes handicapées et fait de l'institutionnalisation la norme ». L'ONU invite donc la France à se mettre en conformité ....

 

L'ONU se dit également « préoccupé » par la confusion entre les associations de prestataires et gestionnaires avec celles de personnes handicapées, ce qui entraîne des conflits d'intérêts dans la prestation de services et les obstacles pour passer efficacement des « soins médico-institutionnels » à une vie autonome au cœur de la société ( .. ) 

 

D'autres carences,  sont égrainées, concernant :  le manque d'accessibilité des transports .. les mesures de protection juridique (tutelle, curatelle) trop contraignantes, la difficulté d'accès à la justice. Il encourage à renoncer également à la loi de 2018 qui a réduit le nombre de logements accessibles, incite à renforcer les mesures pour prévenir le suicide des personnes avec autisme ou un handicap psychique. Il passe aussi en revue les conséquences « disproportionnées » de la crise du Covid-19 sur les personnes handicapées et appelle à prendre des « mesures d'urgence ». ( ... ) 

 

 Discours et réponses de la délégation Française lors des auditions d'août 2021 

 

https://media.un.org/en/asset/k1b/k1bv5fepmw      ( 1ère audition )

 

https://media.un.org/en/asset/k14/k14eaz3csx         ( 2 ème  audition )

 

https://media.un.org/en/asset/k10/k10ggfoem0       ( 3 ème audition )

 

https://news.un.org/fr/ ( site de l' ONU ) ( Droits des personnes handicapées : Djibouti et la France appelés à revoir leur cadre législatif (ONU)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article